PLANTES MEDICINALES – Le bouillon blanc, pectoral et béchique

Le bouillon blanc ou Molene : verbascum thapsus ( scrofulariacées ).

On l’appelait aussi « cierge de notre dame » ou « herbe de Saint-Fiacre » en l’honneur du célèbre guérisseur venu d’Islande vers l’an 900, qui selon la légende guérissait tous les malades qui venaient s’asseoir sur la grande Pierre Plate où il recevait et bénissait.

Les parties utilisées sont les fleurs et les feuilles.

Les propriétés du bouillon blanc sont pectoral et béchique.

Les indications thérapeutiques concernent les trachéites, les angines, les bronchites et l’asthme

N’oubliez pas de bien filtrer l’infusion, en effet, le bouillon blanc comporte des petits poils pouvant irriter la gorge.

De récentes études confirment que l’extrait aqueux de bouillon blanc inhibe la propagation du virus grippal et lutte contre l’inflammation des muqueuses respiratoires, intestinales et même urinaires.